L'Histoire de la Voiture

Histoire -

L'Histoire de la Voiture

Tout fan de voiture s’est peut-être déjà demandé un jour ? De quel pays venait la première voiture ? A quoi ressemblait - elle ? Combien coûtait – elle ?  En effet, entre aujourd’hui et la fin des années 1800, la voiture telle que nous la connaissons a eu le temps d’évoluer.

1) Les Premières Origines de la Voiture 

L'automobile a été inventée et perfectionnée en Allemagne et en France à la fin des années 1800, mais les Américains ont rapidement dominé l'industrie automobile dans la première moitié du XXe siècle. Henry Ford a innové des techniques de production de masse qui sont devenues la norme. Ford, General Motors et Chrysler sont devenus les " trois grands constructeurs" de l'automobile dans les années 1920. Bien que l'automobile doive avoir son plus grand impact social et économique aux États-Unis, elle a d'abord été perfectionnée en Allemagne et en France vers la fin du XIXe.

Première Voiture

2) Quand la Voiture a-t-elle été inventée ?

A. Carl Benz vs Wilhelm Maybach

Carl Benz a créé en 1879 l’un des tout premiers tricycles à moteur qui marquera la véritable création de l’industrie automobile Cependant, il reste compliqué de dire lequel entre Carl Benz et Wilhelm Maybach a réellement crée la première voiture.

Mercedes de 1901

Plus tard, la Mercedes de 1901, conçue par Wilhelm Maybach mérite d'être saluée comme la première automobile moderne et donc le premier inventeur de la voiture, dans tous ses aspects essentiels. Son moteur de trente-cinq chevaux ne pesait que 6 kg  par cheval-vapeur, et elle atteignait une vitesse maximale de 83 km /h.

 

B. La Oldsmobile

La Oldsmobile 1910

 

Rien n'illustre mieux la supériorité de la conception européenne que le contraste marqué entre ce premier modèle de Mercedes et la Oldsmobile de Ransom Eli Olds, monocylindre, trois chevaux, dirigés par le timon et à tableau de bord incurvé, qui n'était qu'une voiture à chevaux motorisée. Mais la Olds ne se vendait que 650 $, ce qui la mettait à la portée seulement des Américains de la classe moyenne.

Le problème central de la technologie automobile au cours de la première moitié du XXe siècle serait d’avoir la conception avancée de la Mercedes de 1901 avec le prix modéré et les faibles dépenses d'exploitation des Olds.

3) Les Premières Voitures Ford

A. Le modèle N, Ford

Modèle N Ford 1906

 

Trente fabricants américains ont produit 2 500 véhicules à moteur en 1899, et quelque 485 entreprises ont fait leur entrée dans le secteur au cours de la décennie suivante. En 1908, Henry Ford a présenté le modèle T, un célèbre modèle dont nous parlerons plus tard, et William Durant a fondé General Motors.

Avec leur vaste territoire et un arrière-pays de colonies dispersées et isolées, les États-Unis avaient un besoin bien plus grand de transport automobile que les pays d'Europe. Une forte demande était également assurée par un revenu par habitant nettement plus élevé et une répartition plus équitable des revenus que les pays européens.

La Ford Motor Company a largement devancé ses concurrents en créant le modèle N. Le Cycle and Automobile Trade Journal a qualifié le modèle N de Ford (1906-1907) à quatre cylindres de 15 chevaux et 600 $ de " toute première instance d'une automobile à bas prix entraînée par un moteur à essence". Submergée de commandes, Ford a installé des équipements de production améliorés et après 1906, a pu livrer une centaine de voitures par jour.

B. Le Modèle T, (Voiture Ford)

 Modèle T Ford

 

Encouragé par le succès du modèle N, Henry Ford était déterminé à construire une " voiture pour la grande multitude « encore meilleure » que le modèle N. Il crée donc le modèle T à quatre cylindres de vingt chevaux, offert pour la première fois en octobre 1908, se vend à 825 $. Sa transmission à deux vitesses le rend facile à conduire, et des caractéristiques telles que sa culasse amovible le rendent facile à réparer. Son châssis surélevé est conçu pour franchir les bosses des routes rurales. L'acier au vanadium faisait du modèle T une voiture plus légère et plus robuste, et de nouvelles méthodes de moulage des pièces en particulier le moulage en bloc du moteur contribuaient à maintenir le prix bas.

4) Fordisme et la Voiture

Ford et ses fameuses techniques de productions que l'ont appelle aujourd'hui le Fordisme, ont été rapidement adoptées par d'autres constructeurs automobiles américains. Les constructeurs automobiles européens n'ont commencé à les utiliser que dans les années 1930. Les dépenses plus importantes en capital et le volume de ventes plus important ont mis fin à l'ère de l'entrée facile.

Le nombre de constructeurs automobiles actifs est passé de 253 en 1908 à seulement 44 en 1929, environ 80 % de la production de l'industrie étant assurée par Ford, General Motors et Chrysler. La plupart des indépendants restants ont été anéantis pendant la Grande Dépression.

A. Les origines du moteur Diesel

 

Moteur Diesel Origine

 

Rudolf Diesel est l’inventeur du tout premier moteur diesel. En 1897, il créer un « véhicule »  alliant le mélange air-carburant sans utiliser l'étincelle d'une bougie, mais plutôt en créant  une forte pression qui fait monter la température dans la chambre de combustion. Au tout début, Rudolf Diesel voulait offrir cette fameuse découverte au domaine maritime pour la propulsion des navires. Ayant un gros succès le moteur diesel  se développe rapidement et sera utilisé sur les voitures plus tard. C’est Peugeot et Mercedes qui l’utiliseront en premier juste un peu après la Première Guerre Mondiale.

B. Les Ventes de Voitures

En 1927, la demande de remplacement des voitures neuves dépassait la demande des premiers propriétaires et des acheteurs de voitures multiples réunis. Compte tenu des revenus de l'époque, les constructeurs d'automobiles ne pouvaient plus compter sur un marché en expansion. En 1916, les fabricants de voitures à prix modique avaient commencé à vendre à tempérament pour concurrencer le modèle T, et en 1925, environ les trois-quarts de toutes les voitures neuves étaient achetées grâce au crédit.

Bien que quelques articles coûteux, comme des pianos et des machines à coudre, aient été vendus à temps avant 1920, ce sont les ventes d'automobiles au cours des années 20, qui ont fait de l'achat à crédit de biens de consommation coûteux, une habitude de la classe moyenne et un pilier de l'économie américaine.

C. Les Innovations de l’Automobile

 

Les Années Folles de l'Automobile

 

La saturation du marché a coïncidé avec la stagnation technologique : Tant dans la technologie des produits que dans celle de la production, l'innovation devenait progressive plutôt que spectaculaire. Les différences qui distinguent les modèles de l'après-guerre du modèle T étaient déjà en place à la fin des années 1920 : le démarreur automatique, la carrosserie fermée tout en acier, le moteur à haute compression, les freins hydrauliques, la transmission à synchronisation.

Les autres innovations :

 - La transmission automatique

 - La construction à cadre abaissable

Elles sont apparues dans les années 1930. Pour relever les défis de la saturation du marché et de la stagnation technologique, General Motors a innové dans les années 1920 et 1930 en planifiant l'obsolescence des produits et en mettant l'accent sur le style, comme en témoigne le changement de modèle annuel, en grande partie cosmétique. Un remodelage majeur planifié ainsi que les petits liftings annuels entre les deux.

5) La Voiture et la Guerre

A. La Première Guerre Mondiale et la Voiture

 

Véhicules Première Guerre Mondiale 

Lorsque la première guerre mondiale a commencé en juin 1914, l'automobile était au milieu de ses années maladroites d'adolescence. Les véhicules avaient fait leur apparition dans les mains des riches et des premiers adoptants. Mais se déplacer à cheval était toujours le mode de transport à privilégier. La guerre a contribué à changer cela.

La Première Guerre mondiale a été façonnée par toute une série de nouveaux véhicules nés des développements effectués pendant les quatre années de conflit. Cent ans après le début de la guerre, nous jetons un regard sur les véhicules les plus remarquables que la guerre a contribué à mettre au point.

Voitures Première Guerre Mondiale

 

B. La Seconde Guerre Mondiale et la Voiture

 

Véhicules Deuxième Guerre Mondiale

 

L'industrie automobile avait joué un rôle essentiel dans la production de véhicules militaires et de matériel de guerre pendant la Première Guerre mondiale. Pendant la Seconde Guerre mondiale, en plus de produire plusieurs millions de véhicules militaires, les constructeurs automobiles américains ont fabriqué quelque soixante-quinze articles militaires essentiels, dont la plupart n'avaient aucun rapport avec le véhicule automobile.

Comme la fabrication de véhicules destinés au marché civil a cessé en 1942 et que les pneus et l'essence ont été sévèrement rationnés, les déplacements en véhicule automobile ont chuté de façon spectaculaire pendant les années de guerre. Les voitures qui avaient été entretenues pendant la Dépression ont été rafistolées davantage, ce qui a assuré une grande demande de nouvelles voitures à la fin de la guerre.

Les modèles et les options se multiplièrent, et chaque année, les voitures devinrent plus longues et plus lourdes, plus puissantes, plus gadgets, plus chères à l'achat et à l'exploitation. Ci dessous le modèle emblématique des années 30-60 la Citroën Traction Avant

 

Citroën Traction Avant

6) L'Automobile dans les Années 70

A. L'Essor des constructeurs automobiles Japonais

 

l'Automobile dans les Années 70

 

Dans l'après-guerre, la qualité des véhicules s'est détériorée au point qu'au milieu des années 1960, les voitures de fabrication américaine étaient livrées aux acheteurs avec une moyenne de 80 défauts par unité, dont beaucoup étaient liés à la sécurité.

 De plus, l'ère des Road Cruisers restylés chaque année s'est terminée par l'imposition de normes fédérales en matière de sécurité automobile (1966), d'émissions de polluants (1965 et 1970) et de consommation d'énergie (1975), par la montée des prix de l'essence à la suite des chocs pétroliers de 1973 et 1979, et surtout par la pénétration croissante des marchés américain et mondial, d'abord par la Volkswagen allemande " Bug " (un modèle T moderne), puis par les petites voitures japonaises à faible consommation de carburant, bien conçues et bien construites.

Après avoir atteint un record de 12,87 millions d'unités en 1978, le marché de l’automobile américain a chuté de 6,95 millions en 1982. En 1980, le Japon est devenu le premier producteur mondial d'automobiles, une position qu'il continue d'occuper.

 

Voitures Japonaises années 70

B. La Renaissance des Constructeurs Automobiles Américains

En réponse, l'industrie automobile américaine a connu dans les années 1980 une restructuration organisationnelle et une renaissance technologique massives. Les révolutions managériales et les réductions de la capacité des usines et du personnel chez GM, Ford et Chrysler ont donné lieu à des entreprises plus maigres et plus difficiles. Cela leur a permis de maintenir des profits avec des volumes plus faibles dans des marchés de plus en plus saturés et concurrentiels.        

La qualité de la fabrication et les programmes de motivation et d'implication des employés ont reçu une priorité élevée. En 1980, l'industrie a entrepris un programme quinquennal de 80 milliards de dollars pour la modernisation des usines.  Les voitures sont devenues plus petites, plus économes en carburant, moins polluantes et beaucoup plus sûres. Le produit et la production sont de plus en plus rationalisés dans un processus d'intégration de la conception, de l'ingénierie et de la fabrication assistées par ordinateur.

6) Première apparition de Jouet Voiture

A. Matchbox Jouet Voiture pour enfant

 

Matchbox Jouet

Matchbox a enflammé la passion de millions d'amateurs de voitures à travers la planète. Ses origines sont ancrées dans le désir d'un père de faire plaisir à sa fille, et c'est de là dont vient son nom.

Les Matchbox Toys sont le produit de Lesney Products, qui est basé à Hackney, un quartier de Londres. La société a été fondée par Leslie et Rodney Smith. Ils n'étaient pas parents, mais ils ont grandi ensemble et ont servi ensemble dans la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale. Le nom de la compagnie vient d'une combinaison du "Les" de Leslie et du "ney" de Rodney.

 Dans les années 70, Matchbox était la plus grande marque de voitures jouets moulées sous pression de la planète, produisant un million de petites voitures par semaine. La plupart des voitures qu'elle produisait à l'époque étaient britanniques, ce qui a amené les enfants américains qui cherchaient de la monnaie pour acheter ces petites voitures à se demander ce qu'était une Ford Zodiac, une Vauxhall Cresta ou une dépanneuse Foden aux couleurs de BP.

Fais un saut dans le futur en découvrant les nouveaux véhicules de notre gamme Voiture bébé, pilotable par l’enfant ou les parents avec une commande parentale.

B. Hot Wheels Jouet pour enfant

 

Hot Wheels Voiture

 

Hot Wheels est né lorsque le co-fondateur de Mattel, (une entreprise de jouet pour enfant) Elliot Handler a mis au défi son équipe de conception, qui comprenait un designer de voitures de General Motors et un spécialiste des fusées. Il avait pour but de créer une voiture jouet plus cool et plus performante que tout ce qui existe sur le marché. Ils ont répondu à ce défi en créant la toute première voiture-jouet sur chenilles.

Handler a été tellement impressionné par la conception et les performances révolutionnaires des nouvelles roues de la voiture que sa première réaction lorsqu'il l'a vue rouler sur le sol a été de dire : "Ce sont de sacrées roues !".  Hot Wheels s'engage sur la voie rapide du succès et deviendra une référence en matière de jouet voiture pour les enfants. Hot Wheels croit que les défis que la marque offre par la compétition, la créativité et l'expérimentation aident les enfants à acquérir les compétences et la confiance dont ils ont besoin pour affronter le monde.

 

7) L'héritage de l'industrie Automobile Américaine

A. Les bienfaits de l’automobile

L'automobile a été une force clé du changement dans l'Amérique du XXe siècle. Au cours des années 1920, l'industrie est devenue l'épine dorsale d'une nouvelle société axée sur les biens de consommation. Au milieu des années 20, elle se classait au premier rang en termes de valeur des produits et, en 1982, elle fournissait un emploi sur six aux États-Unis.

Dans les années 1920, l'automobile est devenue l'élément vital de l'industrie pétrolière, l'un des principaux clients de l'industrie sidérurgique et le plus grand consommateur de nombreux autres produits industriels.

L'automobile a stimulé la participation aux loisirs de plein air et a favorisé la croissance du tourisme et des industries connexes, comme les stations-service, les restaurants en bordure de route et les motels. La construction de rues et d'autoroutes. L'automobile a mis fin à l'isolement rural et a apporté des commodités urbaines surtout de meilleurs soins médicaux et des écoles dans les régions rurales de l'Amérique. La ville moderne avec ses banlieues industrielles et résidentielles est un produit de l'automobile et du camionnage.

 

Héritage Automobile Américain

B. Vers un nouvel horizon de la voiture

L'automobile a changé l'architecture de l'habitation américaine typique et a aussi modifiée la conception et la composition du quartier urbain. Elle a libéré les femmes au foyer de l'étroitesse de la maison. Aucune autre force historique n'a autant révolutionné la façon dont les Américains travaillent, vivent et se divertissent.

De nouvelles forces tels que les médias électroniques, les voitures électriques, hybrides et le robot,  sont probablement les plus grandes inventions qui guideront notre avenir. Tesla mène déjà la marche avec ses voitures high tech révolutionnaires. Une période de l'histoire américaine que l'on peut appeler l'ère de l'automobile se fond dans une nouvelle ère de l'électronique.